Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le tunnel d'Aumessas

Le tunnel d'Aumessas

Aux verts replis du lierre, Guette le mur sévère Le passant qui s’égare Aux abords de la gare, La gare abandonnée Depuis longtemps fermée De ce petit village Au cœur des monts sauvages. Je marche avec le chien Sur la voie désertée, Et voici que soudain,...

Lire la suite

Muettes présences

Muettes présences

Mon tout petit copain Qui pas un seul instant Loin de moi sans chagrin Ne peut vivre pourtant, Voilà qu’un de ces jours Elle viendra te chercher, Loin de moi pour toujours Elle viendra t’emmener Chiens et chats dévoués, Souvent si mal aimés, Du royaume...

Lire la suite

Absence

Ne te presse donc pas, attends moi pour mourir, O mon aimé perdu, si loin de moi resté, Car ne voulant à moi unir ta destinée Tu privas nos deux âmes de ces ailes dorées Qu’elles ouvraient ensemble quand nous allions chanter, Laisse nous donc encore un...

Lire la suite

Chanson pour ma mère

Chanson pour ma mère

Paroles et musique Laurence Guillon Maman, maman, Qu’ils étaient hauts, les grands draps blancs Que tu tendais au fil du vent. Maman, maman, Qu’étaient légers tes pas pressés Qui résonnaient sur le gravier. Maman, maman, Que j’aimais ton jupon dansant...

Lire la suite

Etoile du matin

Je cherche dans la nuit les béantes étoiles, Sœurs muettes et blanches, leurs reflets dans les voiles De la brume couchée et de l’obscur matin Qui déjà s’annonçant, pas encore ne survient.. Présences très lointaines et très calmes là haut, Fleurs énormes...

Lire la suite

Le fil des jours

Le fil des jours

Mystérieux frisson du vent léger qui passe Murmures épars et frais qui jamais ne se lassent De bercer le printemps sur le fleuve des ans, Au creux des vertes soies des grands prés renaissants. Lumière récurrente de l’éternel enfant Qui joue à naître encore...

Lire la suite

Cigognes

Il nous vient du midi un vent couleur de mer, Et les voici planant, blanches et noires, héroïques, Les cigognes parties des rivages d’Afrique Pour suivre en leur débâcle les armées de l’hiver. Hautaines voyageuses, que ne me prenez-vous Sur vos ailes...

Lire la suite

Farniente

Farniente

Cueillir à la sauvette ces tout petits bonheurs A l’ombre menaçante des possibles malheurs, Dans les murs de l’ennui creuser ces brèches d’or, Qui s’ouvrent sur ailleurs et me sauvent encore. Le vent me berce, le ciel m’éblouit Je vois, j’entends, j’existe,...

Lire la suite

La maison que j'aimais

La maison que j'aimais

Le jour où nous devons vendre notre maison, Celle de notre enfance ou de notre bonheur, Avec elle souvent c’est une moitié de cœur Qu’au bureau du notaire tristement nous laissons. Les ombres et les rayons, les arbres et les fleurs, Les douces rêveries...

Lire la suite

la balançoire

Sur un ciel tacheté de lumière et d’azur, Les fleurs de cerisier, blanches et rayonnantes, Le ballet bourdonnant des abeilles dansantes Font chanter en mon cœur le souvenir très pur D’un autre cerisier, dans un autre jardin, Dont je voyais enfant la robe...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>